AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Libraire "Chez Lullaby"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

- Mini Pouce Rose-bonbon -

avatar

Signalement : Jeune femme Versatilis d'environ 32 ans (pas très sur elle même de son âge), ses cheveux, courts, sont teints en roses et ses yeux entièrement noirs. Lul' ne fait qu'un petit mètre 63 pour à peu près 50 kilos mais ne vous y trompez pas, vous ne trouverez pas de gras superflu là dessus .... Mis à part ses cheveux roses elle aime les couleurs sombres et porte presque tout le temps des vêtements passe partout pour se fondre dans la masse. On ne peut pas les voir mais elle possède de nombreuses cicatrices et un unique tatouage, sur la nuque, représentant un papillon.


MessageSujet: Libraire "Chez Lullaby"   05.04.09 17:13

Bienvenue dans mon humble commerce.

Petite boutique de livres coincé entre les imposantes enseignes tenues par divers marchands Humes et Razhals, je vous invite à y entrer si comme moi l'amour des livres vous pousse à en aimer la possession ou même si la découverte d'un autre mode de perception du monde vous intéressent ....

Vous trouverez tous ce que vous chercherez, et si ce n'est pas le cas il suffit de commander !

Bonne lecture à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumisheadisfullofshit.tumblr.com/
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Libraire "Chez Lullaby"   26.07.09 15:51

Chose promise, chose due. Trois marchait d'un pas presque pressé pour monter les marches quatre à quatre d'une petite résidence coincée entre deux grands bâtiments de pierre sombre. Elle salua le propriétaire, son commanditaire pour la tête d'une grosse bestiole bien moche. La tête de la bête fut échanger contre un paquet d'argent qui venait à pique renflouer les caisses de la plante. Après sa mésaventure avec Aspho, elle avait été forcée d'accepter certains contrats, même si celui-ci avait laissé la moitié -preuve qu'il n'était pas à ce point sans cœur et désagréable.

Elle ressortit de là, les nuages insoutenables de Sécaria la narguaient en lui masquant cette lumière qui lui était si vitale. Elle leva les yeux au ciel.


"Temps pourri."

Elle murmura a elle même ces deux mots avant de reprendre son chemin vers les magasins entassés, mine d'informations et de contrats. Razhals, Hume et même parfois Versatilis, tout ce petit monde cohabitait gentiment le jour avant de s'entretuer la nuit pour plus de tranquillité. En tout cas c'est l'impression qu'on pouvait avoir en approchant. Le rébus de la société se jetait ici, çà et là dans le vacarme de la population. Le pas bien moins pressé, Trois finit par se laisser flâner tranquillement, laissant ses pas choisir le meilleur chemin à choisir. Elle inspirait profondément, captant la moindre lumière qu'elle croisait et l'absorbant. Elle se sentit faiblir un instant avant de retrouver une rue éclairée. Il lui fallait un endroit bien lumineux pour recharger ces batteries. Un endroit avec des vitres... une librairie? Devant elle une devanture simple, avec une fenêtre large et une petite porte. On y accédait par un escalier avec une unique rambarde. Trois se décida et traversa la rue pour rejoindre les marches. Elle s'engouffra dans l'échoppe déclenchant le tintement de la clochette annonciatrice de clients. Une petite tête à la chevelure rose se releva légèrement puis retourna à son travail derrière le comptoir.

" 'jour".

Trois ne prêta pas attention, mais cette chevelure inhabituelle la rendit méfiante. Ses sens flairait quelque chose de pas net, une impression de danger. Elle caressa ses lunes dans son sac avant de faire lentement les rayons un à un, tout en ne lâchant pas des yeux la propriétaire des lieux, avant qu'elle ne soit là que pour une courte période et aidait le réel possesseur.


*Après tout, c'est pas mes oignons.*

Elle finit par oublier un peu la caissière et se remit à reluquer les couvertures de livres plus ou moins vieux. Elle aimait l'odeur du papier, lui rappelant quelque part son "monde" natal, ces terres qu'elle avait aimé parcourir sans cesse. Un instant d'inattention, elle oublia même la librairie, son manteau brillait légèrement, ne se remarquant pas trop dans le jour. Elle sentait la lumière caresser sa peau. Elle captait toute la lumière alentours et profitait pour se ressourcer alors quelques souvenirs se logeaient devant son regard.
Revenir en haut Aller en bas

- Mini Pouce Rose-bonbon -

avatar

Signalement : Jeune femme Versatilis d'environ 32 ans (pas très sur elle même de son âge), ses cheveux, courts, sont teints en roses et ses yeux entièrement noirs. Lul' ne fait qu'un petit mètre 63 pour à peu près 50 kilos mais ne vous y trompez pas, vous ne trouverez pas de gras superflu là dessus .... Mis à part ses cheveux roses elle aime les couleurs sombres et porte presque tout le temps des vêtements passe partout pour se fondre dans la masse. On ne peut pas les voir mais elle possède de nombreuses cicatrices et un unique tatouage, sur la nuque, représentant un papillon.


MessageSujet: Re: Libraire "Chez Lullaby"   26.07.09 16:52

Déjà 3 heures que la boutique et pas un chat .... Ce n'était pas comme si Lullaby allait s'en étonner, après tout elle savait très bien que sa petite boutique de livres ne pouvait pas rivaliser avec les plus grosses boutiques Razhals se trouvant aux alentours. Qu'importe, elle faisait ce qu'elle aimait, et c'est bien là tout ce qui comptait vraiment ...

Lullaby zigzaguait entre les semblants de rayons et les piles désordonnées de livres entassés, ranger ? Oui, peut-être, quand le courage la prendrait .... Autant dire pas tout de suite.

La boutique était petite, l'espace manquant vite elle avait fait de son mieux pour "organiser" les rayonnages, mais cela restait malgré tout assez chaotique.

Dehors quelqu'un frappa à la porte.


"Entrez !"

La clochette de l'entrée tinta joyeusement. Un jeune homme, casquette vissée sur le crâne, entra tant bien que mal, un carton dans les bras.

"Posez-ça là"

Lullaby indiqua un coin au sol qui n'était pas envahi par les livres. Le jeune homme croisa son regard, la fixa et frissonna. La jeune versatilis ne releva pas, elle avait l'habitude de ce genre de réaction.
A peine le carton déposé, le jeune homme salua rapidement et fila par la porte d'entrée, faisant à nouveau retentir la clochette.
Passant devant la fenêtre elle en écarta les rideaux, laissant entrer la lumière. De toute façon ce n'était pas aujourd'hui qu'il y allait y avoir grand soleil sur Sécaria ....

Bon, ce n'était pas tout mais il fallait maintenant ranger ses livres là aussi, car évidemment c'était bien des livres dans le carton. A quoi s'attendre d'autre dans une librairie ?
Lullaby s'empara du carton, lourd .... Elle le transporta jusqu'au comptoir puis le posa par terre, juste derrière. Elle entreprit d'ouvrir le carton mais sans ciseaux la tâche s'avéra plus compliqué que prévu. Lullaby se releva en quête de ciseaux bien tranchant et en trouva une paire sur l'une des piles de livres. Elle revint à son carton quand, se penchant à nouveau, la clochette de la porte se fit entendre une nouvelle fois.

Lullaby s'arrêta dans son geste et se redressa, elle vit ainsi entrer une jeune femme aux cheveux singulièrement ... blancs, ainsi qu'aux étranges yeux verts. De toute évidence pas une hume ordinaire, mais pas non plus une versatilis ni une razhal ... Une Ghoule non plus, alors quoi ? Lullaby ne connaissait pas cette race.
L'inconnue la salua rapidement.

"Bonjour."

Ne sembant pas avoir de requête particulière, Lulla la laissa un instant pour ouvrir son carton. Enfin ouvert, il n'avait pas resisté aux tranchants des lames affutées, elle en sortit les livres, les posant sur le comptoir.
Lullaby vit que l'inconnue aux yeux verts regardait autour d'elle, debout dans le carré de lumière du jour qui filtrait par la fenêtre. Son teint pâle était ainsi encore plus évident et ses cheveux semblait presque translucide, légèrement fasciné Lullaby remarqua soudain que l'inconnue exhalait une fraîche odeur de .... sous-bois, de mousse et d'herbe. Etrange ....

Elle se décida à prendre la parole.

"Puis-je faire quelque chose pour vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumisheadisfullofshit.tumblr.com/
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Libraire "Chez Lullaby"   26.07.09 18:43

Alors qu'elle naviguait parmi les souvenirs, une voix la tira de sa réflexion et son navire remis pied à terre immédiatement. Des cheveux roses, la mise au point fut instinctive et rapide. La caissière ou propriétaire des lieux se tenait juste à coté, proposant son aide. Trois resta stoïque, pourtant elle découvrit, cette peau si grisâtre, ce teint surnaturel qu'elle avait croisé sur bon nombre de proie. Deux yeux noirs, dont il était quasi impossible de distinguer la pupille et l'iris. Trois fronça les sourcils immédiatement et rapprocha sa main de ses lunes d'argent, toujours dans le sac.

Elle en avait chassé quelques uns comme ça, des Versatilis... Alors ils ne se cachaient même plus eux non plus?

"Puis-je faire quelque chose pour vous ?"

Les mots résonnaient, pas de menace ici, qu'est-ce que cette gamine Versatilis pouvait chercher à se montrer à découvert ainsi? Trois sentait cette aura, avec ce gout de danger qui pimentait sa vie depuis qu'elle avait quitter les forêts. Elle laissa passer un rictus narquois et froid.

*Rien de la part de ton espèce à part ta tête.*

Elle était à deux doigts de le dire et commença à prononcer le "Rien..." quand un client rentra faisant lever les yeux de Trois vers cette personne avant de revenir à cette jeune personne, pas si jeune que ça d'ailleurs, sa petite taille lui donnait plutôt la vingtaine mais son visage était légèrement plus âgée, plus mûre. La Végétalis oublia son rictus un instant et se reporta sur les livres, elle savait ses lunes proches de ses doigts si jamais elle devait attaquer. Quand même cette taille était inhabituelle... tout de cette jeune femme disait qu'elle n'était pas hume, pourtant cette taille allait à l'inverse de sa nature. Déracinée?

Après tout les Versatilis étaient tous des grandes saloperies à tuer à tout prix... mais elle, elle était si frêle, elle avait l'allure d'une gamine peu farouche. Trois la rattrapa alors qu'elle allait repartir à son déballage de carton.


"... auriez-vous des anciens livres sur des légendes?"

Après tout elle était dans une librairie et c'était une férue des contes et légendes de Tyr. C'était un moyen aussi de ramené cette fille vers plutôt que vers ce pauvre client. Avec un peu de "chance" elle les dévorait pour son petit plaisir carnassier et sadique. Cette enveloppe frêle n'était qu'un moyen de plus de faire croire à l'innocence de la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas

- Mini Pouce Rose-bonbon -

avatar

Signalement : Jeune femme Versatilis d'environ 32 ans (pas très sur elle même de son âge), ses cheveux, courts, sont teints en roses et ses yeux entièrement noirs. Lul' ne fait qu'un petit mètre 63 pour à peu près 50 kilos mais ne vous y trompez pas, vous ne trouverez pas de gras superflu là dessus .... Mis à part ses cheveux roses elle aime les couleurs sombres et porte presque tout le temps des vêtements passe partout pour se fondre dans la masse. On ne peut pas les voir mais elle possède de nombreuses cicatrices et un unique tatouage, sur la nuque, représentant un papillon.


MessageSujet: Re: Libraire "Chez Lullaby"   26.07.09 19:15

"... auriez-vous des anciens livres sur des légendes?"

Des livres sur les légendes de Tyr .... Lullaby réfléchit assez vite et sourit. Oui ! Elle savait qu'elle avait ça ! Mais où ....
Regardant autour d'elle, elle semblait espérer que les livres en question apparaîtraient d'un coup. Douces illusions ...


"Hum, oui ... Euuuuh, vous permettez un instant, il faut que je fasse quelques ... recherches. Excusez le désordre ...."

Entre temps un homme était entré dans la boutique, faisant sonner les clochettes de la porte. Lullaby s'approcha de lui et le reconnu aussitôt s'était l'un des rares habitués de la boutique. Ils échangèrenet quelques mots, Lullaby savait déjà ce qu'il recherchait et le lui apporta de suite, un vieux livre sur les coutumes sécarienne. L'homme lui tendit une enveloppe, Lullaby la récupéra et la fourra dans l'une de ses poches. L'homme sortit, tout content, avec son paquet sous le bras.

Faisant volte-face, Lullaby se mit à chercher ses bouquins sur les légendes tyriennes. Il lui semblait savoir plus ou moins où ils se trouvaient, elle fouila donc le coin auquel elle pensait. Miracle, sa mémoire ne lui avait pas fait défaut et c'était bien ici que se trouvaient les dits livres.


"Ah ! Je le savais bien .... Tenez, les livres que vous recherchez sont ici !"

Lullaby invita la jeune femme à la rejoindre, mais voyant qu'elle ne semblait pas vouloir bouger, elle s'empara d'une petite pile de bouquins et s'approcha.

"Bien, alors ici vous avez différentes légendes. Celui se nomme "monde d'autrefois", celui-là parle d'une femme non-hume qui serait capable de lire l'avenir, dans celui-ci il y est questions des légendes sur Tyr avant le cataclysme ... Il y en a plusieurs sur ce thème-ci. Y en a-t-il un qui aurait retenu votre attention ?"

Lullaby dévisagea l'inconnu en souriant doucement, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumisheadisfullofshit.tumblr.com/
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Libraire "Chez Lullaby"   28.07.09 11:23

Des livres anciens, excuse bidon mais pourtant ça n'empêchait pas la demoiselle aux cheveux roses de se rapprocher du client. Quelques mots, un échange équitable entre livre et liasse d'argent, et l'homme repartit, un sourire au visage. Ils devaient se connaître un peu, l'homme n'avait pas eu à faire sa demande, et ce type semblait parfaitement humain qui plus est. Donc elle ne dévorait pas les clients, ou pas tous.

La libraire navigua entre les livres, pour trouver les contes et légendes divers et variés. Elle ramena une petite pile alors que Trois l'observait faire des va et vient parmi les pages et revenir à elle. Elle lui donna l'intitulé de certains laissant à Trois le loisir de choisir la catégorie. Elle opta pour les légendes Tyriennes et fixa les yeux dans les yeux - ou presque - la demoiselle à la chevelure irréelle.


"Vous pourriez presque être l'héroïne d'un de ces bouquins... Versatilis?"

Trois narguait sa probable proie en faisant comme si de rien était, prenant un livre et le feuilletant, pour lire quelques passages, et s'imprégner de l'ambiance. Elle en retint un, à la couverture aux reliures dorées usées par le temps, des pages jaunies et sentant bon le papier vieux de plus de trente années. Un vieil arbre avait été utilisé pour ces pages, elle le "sentait" en touchant ce papier et aurait été capable de déterminer la race de celui-ci rien qu'en sentant ces feuilles de plus près. C'était là un don des Hume Végétalis, identifier à volonté les plantes, les arbres.

"Qu'est-ce qu'une vermine dans votre genre fait dans les parages? Vous chassez vos clients?"

Sarcastique, Trois conserva le livre dans la main et revient à la libraire, la toisant sans vergogne. Qu'est-ce que cette petite bonne femme allait lui répondre, la vérité dévoilé tout haut. Elles étaient à présent seules dans la boutique et Trois ne se gênerait pas pour se débarrasser d'une représentante de la race des cochonneries ayant pour but de coloniser ou détruire Tyr.
Revenir en haut Aller en bas

- Mini Pouce Rose-bonbon -

avatar

Signalement : Jeune femme Versatilis d'environ 32 ans (pas très sur elle même de son âge), ses cheveux, courts, sont teints en roses et ses yeux entièrement noirs. Lul' ne fait qu'un petit mètre 63 pour à peu près 50 kilos mais ne vous y trompez pas, vous ne trouverez pas de gras superflu là dessus .... Mis à part ses cheveux roses elle aime les couleurs sombres et porte presque tout le temps des vêtements passe partout pour se fondre dans la masse. On ne peut pas les voir mais elle possède de nombreuses cicatrices et un unique tatouage, sur la nuque, représentant un papillon.


MessageSujet: Re: Libraire "Chez Lullaby"   28.07.09 14:23

"Qu'est-ce qu'une vermine dans votre genre fait dans les parages? Vous chassez vos clients?"

Lullaby ne parut pas étonner, de toute façon elle n'avait jamais réellement cherché à cacher sa véritable nature. Elle posa les livres et soupira.

"Ce ne serait pas très bon pour mon commerce, si je .... croquais mes clients. Vous ne pensez pas ?"

La jeune femme aux cheveux blancs ne parut pas satisfaite de cette réponse, l'humour passait mal dans ce genre de situation. Ll'atmosphère s'était considérablement tendu. Mais cette sensation émanait surtout de l'inconnue, car pour sa part, même si ses sens étaient en alerte, pour Lullaby il n'y avait pas lieu de montrer une quelconque agressivité.

"Bon .... Je ne vous connais pas, vous ne me connaissez pas, vous ne savez donc pas que ma seule marque de violence envers un hume a été une claque bien sentie suite à un propos licencieux à mon égard. Bien sur vous ne me croyez pas parce que pour vous je ne suis qu'une immonde bête dont le seul but est de dévorer jusqu'à l'os le moindre être vivant composé de chair et de sang, ce qui, avouons-le, est fort regrettable .... Il ne sert de rien de paraître aussi agressive à mon encontre puisque, je vous le dit tout net, vous ne risquez absolument rien ici, si ce n'est être ensevelie sous une pile de livres qui se serait écroulé .... D'ailleurs il faudrait vraiment que je songe à ranger tout ce bazar !"

Lullaby avait terminé sur cette note décontractée dans l'espoir de détendre l'atmosphère, tout en parlant elle ne s'était pas départie de son sourire, donnant le ton à ses phrases. Dans le doute elle jeta un coup d'oeil rapide derrière elle, histoire de vérifier qu'il y avait assez d'ombres. On était jamais trop prudent, surtout quand on était dans son cas ....

"Quand à ce que je fais dans les parages .... Eh bien, il me semble évident que je ne cherche qu'à faire convenablement tourner mon humble petite boutique de livres."

En disant cela elle désigna d'un large geste du bras l'ensemble de l'échoppe. Puis rassembla ses mains au devant d'elle, affichant un sourire franc. Lullaby se demanda si cela suffirait à la convaincre, mais ne se fit tout de même pas trop d'illusions. Puis elle réfléchit et demanda :

"Excusez cette question bien cavalière mais, vous n'êtes pas une simple hume n'est-ce pas ? Vous ne sentez pas comme eux, sauf votre respect et puis cela se ressent aussi. Vous ne vous déplacez pas comme une hume ordinaire."

Lullaby se tut, puis repris la parole, la tête légèrement penchée vers la droite.

"Un bonbon ? Je suis désolée, je ne peux pas m'en passer ...."

Elle sortit un petit paquet de sucrerie de l'une de ses poches et en retira deux sucettes. elle défit le papier de l'une d'elle, fourrant le bonbon dans sa bouche et tendit l'autre à la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumisheadisfullofshit.tumblr.com/
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Libraire "Chez Lullaby"   01.08.09 21:33

Trois n'attendit pas longtemps la réponse de son interlocutrice qui se disposa à répondre des plus simplement et franchement. Et surtout c'était évident! Elle ne pouvait dévorer ses clients au détriment de sa librairie qui représentait un joli bazar où les lignes s'entassaient et s'entrechoquaient. Ici et là les auteurs contemporains et anciens se débattaient pour leurs idées et puis au loin quelques chants et rumeurs anciennes dans un autre livre. Cette réponse ne satisfaisait pas Trois dans le sens où elle ne prouvait en rien l'innocence de la libraire mais cependant c'était bien dit et bien remarquer. Et puis finalement la jeune femme se décida à lui avouer que sa seule marque de violence était une grande claque pour une affaire de propos déplacé.

La plante aurait bien rit en temps normal, mais pour le moment elle ne faisait que suivre les yeux et les mouvements de Lullaby. Elle ne se cachait décidément pas la bête, à part sa férocité son apparence ne trompait pas. Cependant elle cachait a merveille son jeu de prédateur ignoble et sanguinaire. Trois tiqua quand la demoiselle ajouta que son échoppe était un sacré bordel et qu'on pouvait se faire ensevelir. Elle s'exprimait comme la chasseuse, la pointe d'humour à la fin, histoire de détendre l'atmosphère. Les yeux de la balayeuse s'agrandirent l'espace d'un court instant et elle laissa un léger rictus se tracer sur la courbe de ses lèvres.

Et puis elle continua de parler, c'est fou, cette fille parlait plus qu'elle. Une vraie pipelette. Elle ne s'arrêtait donc jamais, pire qu'elle, vraiment! Et puis un mot la fit raccrocher, elle ne sentait pas comme les autres. Drôle d'expression, quoique pour une bête... Elle ne sentait pas pareil et surtout elle avait mis "sauf votre respect". Trois siffla cet excés de politesse par une admiration.

"Ouahh, sauf mon respect. Magnifique, on ne me l'avait encore jamais faites. Même mes cibles ont droit de connaître la vérité. Ma race est reliée aux Humes mais nous sommes une communauté qui préfères les arbres et les oiseaux que la pollution et la violence. Et je suis l'exception qui confirme la règle. Plutôt que de chialer sur un arbre j'ai préféré l'action et botter les fesses de créatures dans ton genre qui tue Tyr à petit feu."

Elle sourria, narquoise et ajouta.

"Maiiis je ne tue pas sans raison."

La demoiselle face à elle l'écoutait et lui proposa une confiserie de bon coeur. Trois refusa poliment en expliquant que le sucre n'était pas bon pour la plante qu'elle était. Cependant elle ajouta qu'elle aimait particulièrement la lumière qui léchait les lattes du plancher. Trois se détendit légèrement et revint comme si de rien était à ses livres qu'elle tenait.


"Alors que me conseillez vous, Madame la libraire?"
Revenir en haut Aller en bas

- Mini Pouce Rose-bonbon -

avatar

Signalement : Jeune femme Versatilis d'environ 32 ans (pas très sur elle même de son âge), ses cheveux, courts, sont teints en roses et ses yeux entièrement noirs. Lul' ne fait qu'un petit mètre 63 pour à peu près 50 kilos mais ne vous y trompez pas, vous ne trouverez pas de gras superflu là dessus .... Mis à part ses cheveux roses elle aime les couleurs sombres et porte presque tout le temps des vêtements passe partout pour se fondre dans la masse. On ne peut pas les voir mais elle possède de nombreuses cicatrices et un unique tatouage, sur la nuque, représentant un papillon.


MessageSujet: Re: Libraire "Chez Lullaby"   01.08.09 23:10

"Ouahh, sauf mon respect. Magnifique, on ne me l'avait encore jamais faites. Même mes cibles ont droit de connaître la vérité. Ma race est reliée aux Humes mais nous sommes une communauté qui préfères les arbres et les oiseaux que la pollution et la violence. Et je suis l'exception qui confirme la règle. Plutôt que de chialer sur un arbre j'ai préféré l'action et botter les fesses de créatures dans ton genre qui tue Tyr à petit feu."

Le sourire sur les lèvres de la libraire s'évanouit quelques instants, son regard changea pour devenir plus distant, perdu dans de vieux souvenirs.

"Nous avons au moins un point commun. Nous avons refusé le destin qui nous était promis pour faire ce que nous voulions .... Il faut des exceptions en tout ...."

Lullaby se remit à sourire, comme s'il ne s'était rien passé, la jeune femme avait refusé sa friandise, parlant d'une incompatibilité avec son organisme mais précisa que la lumière filtrant des carreaux lui était bien plus bénéfique. Lullaby écarta un peu plus les rideaux puis recula dans l'ombre, si pour la jeune inconnue la lumière était essentielle, pour les yeux de Lullaby il n'en allait pas de même ...

C'est tout naturellement que la conversation se redirigea vers les livres qu'elle tenait toujours de son bras gauche.

"Hum, eh bien .... Je ne sais pas qu'elle genre de lectrice vous êtes, il m'est donc difficile de vous conseillez une lecture en particulier. Mais je dirais que celui que vous avez dans les mains vous conviendrait assez, et puis je crois bien ne pas me tromper en affirmant que l'on peut y trouver de nombreuses légendes à propos de votre race hummm, sylvestre."

La petite libraire se retourna brusquement, l'expression sur son visage changea encore. Elle avait à présent l'air de quelqu'un qui vient subitement de se souvenir de quelque chose d'important.

"Ah mais ! Et si ....."

Elle retourna derrière son comptoir et acheva d'ouvrir son carton. Une fois fait elle l'ouvrit à la hâte et en sortit une dizaine de livres de diverses tailles et épaisseurs, elle en prit un dont la couverture arborait de jolies glyphes dans une langue inconnue, surement pas tyrienne.

"Vous appréciez les légendes, les histoires passés ou les contes anciens ? Si c'est le cas alors vous tombez bien parce que je viens juste de faire l'acquisition de ceci !"

Elle tendit le livre à la jeune femme, perplexe.

"Ce petit livre contient de nombreuses légendes sur un grand nombre de peuplades extra-tyriennes. Il appartenait à un Razhal arrivé depuis peu, il avait besoin d'argent pour s'installer et à accepté de me vendre cet ouvrage, ainsi que d'autres. Je ne l'ai pas encore lu, mais s'il a appartenu à un Razhal cela ne peut pas manquer d'être une lecture intéressante !"

La libraire fourra le bouquin dans la main restante de la jeune femme aux cheveux blancs.

"Ah ! Je me rend compte que nous ne sommes même pas présenté .... Je m'appelle Lullaby, mais en règle général les gens m'appellent Lulla', certainement plus facile à retenir, enfin je suppose ..."

Son sourire toujours accroché au visage, Lullaby posa un regard gentiment interrogateur sur la jeune inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumisheadisfullofshit.tumblr.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Libraire "Chez Lullaby"   

Revenir en haut Aller en bas
 

Libraire "Chez Lullaby"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Echanges "Chez Suki"
» HOWARD CHEZ "FLEUVE NOIR" ET "NEO"
» "Chez Florion Grillon", vendeur de fleurs
» [Terminé - Livre I]"Je veux juste rentrer chez moi..."
» Brezilyen fòme yon "Brigad Desalin" pou ede peyizan ayisyen plante.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Longest Night -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com